Sur mes sources d'informations et les archives de Philippe Gaussot

Mon père nous parlait peu de lui, de son passé, et même de son présent. Sans doute par manque de temps, par modestie, et parce qu'il considérait, à tort, que son parcours présentait peu d'intérêt, pour nous et pour les autres; bon nombre de photos et autres documents qu'il avait conservés au chalet ont ainsi bien failli partir à la poubelle au cours d'un de nos déménagements. Ce fut malheureusement le cas pour un grand nombre de documents qu'il avait dû conserver à l'agence chamoniarde du Dauphiné libéré après sa création. Lors du réaménagement des locaux dans les années 1980, une grande partie des archives de Philippe Gaussot partirent à la benne. Certaines personnes passant à ce moment-là eurent le flair de les récupérer. Peut-être ces documents ne reverront-ils malheureusement jamais le jour.

Quelques jours avant de disparaître, mon père, sentant sans doute sa fin proche, eut semble-t-il quelques remords et décida de nous raconter brièvement sa vie par le biais d'une notice biographique de 11 pages, datée du 17 janvier 1977, et tapée sur sa fidèle Olivetti lettera 32 en 3 exemplaires au moyen de feuilles carbone. Un pour ma mère, un pour ma sœur, un pour moi. Son dernier présent, sans doute le plus important et le plus touchant. En considérant qu'il présentait un intérêt certain, pour les chamoniards et pour la communauté en général, j'espère n'avoir pas trahi sa volonté.

Le bureau de Philippe Gaussot, sur lequel ce site est réalisé avec du matériel un peu plus récent !   La première page de la notice biographique de Philippe Gaussot

De même, quelques années après sa mort, nous avons fait don de ses archives journalistiques chamoniardes alors en notre possession à l'association des Amis du Vieux Chamonix, afin que tous puissent en profiter.

Cette bibliographie d'autres auteurs liste quelques unes des valorisations des archives de Philippe Gaussot déjà réalisées. Parmi celles-ci, le livre Chamonix libéré se distingue tout particulièrement, et constitue le plus beau des hommages à notre père. Un très grand et très chaleureux merci à leurs auteurs, Pierre-Louis Roy et Corinne Tourrasse, pour l'intérêt qu'ils ont porté à Philippe Gaussot et la qualité du travail qu'ils ont mené durant des années.

Références

Pour les cartes postales anciennes de Chamonix :

Quelques liens


Retour en haut de page    Retour à l'accueil   Galerie photo